Plan du site        UAEMR     ACASM     Contact      Adhérer à l'ACASM     Faire un don


A VOIR
Adhérer à l'Association Collège Arménien Samuel Moorat

Samuel-Moorat

Nous suivre sur



D’après mes différents retours, il semblerait qu’il y a parmi nos anciens et nos amis, confusion voir méconnaissance et incompréhension des associations du collège arménien Samuel-Moorat de Sèvres.

Il y en a deux :

UAEMR : Union des Anciens Elèves Moorat-Raphael, organisée avec président, secrétaire, trésoriers et conseillers. Amicale des anciens élèves qui par le passé organisait des manifestations festives destinées à recueillir des fonds pour payer les études à des élèves ou aider les vartabeds selon les besoins du moment. Le règlement d’une cotisation donnait droit à une carte de membre et un droit de vote lors des assemblées générales pour élire le bureau.

Aujourd’hui : un comité restreint gère cette association, dans l’attente de la tenue d’une assemblée générale qui élira un nouveau bureau qui pourra travailler officiellement ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

ACASM : Association du Collège Arménien Samuel Moorat : qui lui est en charge de gérer le site du collège de Sèvres : travaux, rénovation, entretien, mise aux normes…Actuellement c’est l’association qui lutte pour que notre collège ne soit pas vendu et qui travaille sur un projet utile à la communauté arménienne

« Ce conseil d’administration se donne pour objectif de rendre le domaine de Sèvres à sa vocation première, à savoir, abriter un centre d’enseignement de la langue, de l’histoire et de la culture arménienne, ainsi qu’une bibliothèque, un centre de recherche et un musée, , l’ensemble constituant le Mémorial du Génocide des Arméniens de 1915, et un lieu de rassemblement communautaire pour les manifestations festives et caritatives. Dans ce projet, conformément à une tradition multiséculaire, la Congrégation des Pères Mekhitaristes conservera sa place de guide intellectuel et spirituel. »

Il semble utile de rappeler, qu’avant l’indépendance de l’Arménie, les dons allaient vers des institutions telles que : Eglises, Croix bleue ou rouge, UGAB (qui avait des boursiers au collège) et le collège de Sèvres : institution phare de la communauté arménienne de France qui accueillait aussi des élèves venant d’autres pays.

Depuis l’indépendance en 1991 les dons vont vers l’Arménie et l’Artsakh, ce qui est parfaitement compréhensible. Toute la difficulté aujourd’hui consiste à trouver de nouvelles sources de financements associées à une gestion rigoureuse et saine.



Ce n’est pas une découverte que de dire que le collège Samuel-Moorat de Sèvres fut un des phares de la communauté arménienne de France. On y venait de la région parisienne mais aussi de Lyon, Marseille comme parfois selon les années, des USA, Angleterre, Maroc, Ethiopie sans oublier la Turquie.

Dans la communauté arménienne seules quelques personnes ont eu le privilège de fréquenter ce collège prestigieux, sans toujours se rendre compte de la chance qu’ils avaient.

Dans les années fastes, il y avait une association d’anciens élèves et une association de parents d’élèves classique. Nous aurions pu , nous aurions dû penser à faire une association des amis du collège arménien pour les tenir informés.

Amis qui sont encore nombreux aujourd’hui, certains d’entre eux sont plus ou moins au courant de la situation, cela les inquiète et les attriste, quant aux autres ils n’ont pas de nouvelles, ou des nouvelles déformées par les supposition de ceux qui croient savoir.

Je pense qu’il est temps de combler cette lacune, comment, je ne sais pas, mais je crois que cela est indispensable.

Comme serait indispensable la collaboration des anciens élèves de tous les Mekhitarian pour sauver l’institution mère des prédateurs qui sentent la bête blessée.



***   Voir le courrier de N.Seferian pour le collège d'Hazmieh au Liban  ***
Un lien brisé, qui ne fonctionnent pas, avertissez le webmaster ICI / ՀՈՍ Merci


Mekhitar Appahayr
Hayr Ghevont Alishan
Discours du RP G.Alishan lors de la remise des prix de Samuel Moorat
(alors à Paris) en 1861


A ce jour, le site du collège de Sèvres n'est pas sécurisé, donc, aucune activité, ni accès possible pour l'instant

Mentions légales CGU - Politique de confidentialité - Signaler un bug.
AHA © 2020 CASM