Bonjour,

Mekhitarian : pourquoi avoir choisi ce nom ?

Tous ceux qui ont fréquenté le collège Samuel Moorat connaissent ce nom, comme d’ailleurs la plupart des arméniens, entre nous, nous disions : le mekhit avec cette manie d’abréger tous les noms.

C’est aussi un clin d’œil à Mekhitar Appahayr, fondateur de l’ordre mekhitariste et grâce à qui, nous avons fréquenté ce collège.

Certains anciens élèves ont gardé un bon souvenir de leur passage entre ces murs, d’autres un peu moins, comme dans une famille, certains membres se fréquentent plus que d’autres. Dans les années fastes, on y venait de toute la France et aussi de l’étranger.

Passé, ses heures de gloire, le collège a connu des heures sombres et une fermeture de deux à trois décennies. Après quelques « péripéties », l’ACASM à repris en main le devenir de ce collège emblématique, pour lui redonner vie.

Ici, nous aimerions réunir un maximum d’anciens élèves, comme des arméniens soucieux de préserver cet établissement dans la communauté arménienne, et lui permettre de continuer à dispenser l’éducation arménienne, même si les méthodes et les outils d’aujourd’hui ont changés.

On pourrait penser avoir d’autres priorités, cependant, préserver et entretenir l’héritage que nous ont laissé nos anciens afin de les transmettre aux générations futures est une des conditions de rester fort et de pouvoir aider l’Arménie comme l’Artsakh.

Pour finir, nous devons avoir une pensée pour les vartabeds, qui ont consacré une partie de leur vie à nous éduquer, sans oublier Kouyrig Martha.

Une pensée pour nos professeurs.

Une pensée pour ces sans grades mais indispensables : surveillants, cuisiniers, « baba » qui nous servaient matins, midis et soirs.

Une pensée pour ces anciens élèves, qui ont aidé par divers moyens le collège à fonctionner.

Nous souhaitons être une plateforme de communication entre les anciens élèves de Samuel Moorat de Sèvres, mais aussi des autres mekhitarian : Venise, Istanbul, Liban, Syrie, Argentine, Bulgarie, USA, comme des amis de cette institution.

Après plusieurs années d’immobilisme, qui a failli couté la vie du collège, l’ACASM : Association  Collège Arménien Samuel Moorat, a repris les choses en main et tente de mettre sur pied un projet de réouverture conformément aux statuts et aux vœux de Samuel Moorat,  son généreux bienfaiteur : une école et des services avec les exigences d’aujourd’hui en matières de normes et de techniques.

Qu’est devenu la liste des anciens élèves et leurs coordonnées, nul ne le sait, surtout que ce sont des adresses postales vieilles de plusieurs années, donc peu fiables, aujourd’hui tout se fait via des mails, c’est plus rapide et moins onéreux.

Pour créer une liste d’anciens élèves et amis du collège, nous relevons les mails et éventuellement les numéros de portable pour les SMS et Wattsapp .

Pour vos inscrire, vous avez deux listes à votre disposition, une dédiée aux anciens élèves et une dédiée aux amis. Inscrivez-vous ici.