Accueil

L’été dernier, la nouvelle de la vente du collège arménien Samuel-Moorat de Sèvres était sur toutes les lèvres, même le « Canard enchainé » s’en est ému dans un article «le Vatican pris la main dans le béton ».

Le collège emblématique de la communauté arménienne situé à Sèvres  dans le « triangle d’or »sur les bords de la Seine face à l’ile Seguin qui s’est débarrassée de ses oripeaux industriels pour se vêtir d’un costume neuf BC BG, le métro devant arriver à sa porte, ouvre l’appétit de quelques-uns.

Le Vatican a nommé un ancien moine mekhitariste, Levon Boghos Zekiyan archevêque des Arméniens catholiques d’Istanbul et légat pontifical, en même temps chargé de chapeauter les moines mekhitaristes et vendre (entre autre) Samuel-Moorat. Pour ce faire, en toute discrétion, Mgr Zekiyan prépare un projet avec l’aide de personnes  spécialistes de l’immobilier du sud de la France à la  réputation sulfureuse.

Cette nouvelle qui a aussi émut le Président de la république d’Arménie Mr Sarkissian en visite en France, qui a visité le collège et rencontré Mgr Zekiyan. Deux comités, existants mais en « sommeil »se sont alors remis en place.

L’un  est chargé de gérer physiquement le collège : ACASM, qui se donne pour mission de rendre a sa vocation première le site de Sèvres…  La Congrégation des Pères Mekhitaristes conservera sa place de guide intellectuel et spirituel.

L’autre l’UAEMR : union des anciens élèves Moorat Raphael, qui est depuis toujours le comité des anciens élèves,  lui aussi tombé dans un sommeil profond. Il est chargé de retrouver des anciens et d’apporter son soutien à l’ ACASM. Il devra organiser une assemblée générale  qui amènera un comité élu, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

On peut se demander pourquoi dans ce comité on trouve des personnes extérieures aux anciens élèves ? Pourquoi ces personnes sont dans les deux comités ? On est en droit de se demander pourquoi un ancien élève vous dit ne pas avoir 15 à 20 minutes à consacrer au collège, alors qu’il brigue des responsabilités ?

Il n’est pas inutile de rappeler à ces messieurs, que pour ce projet ambitieux, que j’appelle de tous mes vœux,  les besoins sont énormes, tant humains que financiers. Les anciens ne pourront pas assumer seuls tous ces besoins. Ce collège appartient à la communauté arménienne dans son ensemble, la communauté arménienne doit participer à ce sauvetage.

Pour cela, il semble indispensable que tout se fasse dans la transparence, que les anciens comme la communauté arménienne soient informés, ce qui aujourd’hui n’est pas le cas.

AHA

Pour ceux qui souhaiteraient s’inscrire sur les listes peuvent le faire via Communauté Mekhitarian, ici sur le site, merci.